×
Choisir le site de votre pays
Fermer
industrie

Industrie manufacturière

Page d’accueil > Industrie manufacturière

Gain en compétitivité, transition vers Industrie 4.0, réduction de l’empreinte carbone… comment financer la transformation de l’industrie ?

Comme partout dans le monde, l’industrie belge est en train de vivre sa 4ème révolution, celle de la digitalisation, pour gagner en agilité, en coûts et productivité. Mais la mise en place d’Industrie 4.0 n’est pas son seul défi : gain en productivité, baisse du coût du travail, réduction de l’empreinte écologique, sont les plus gros challenges de l’industrie. Pour les relever, des ressources sont mobilisables, mais pas toujours facilement accessibles.

Les experts Ayming vous proposent de cartographier les gisements de ressources financières dont votre entreprise pourrait disposer pour garantir sa croissance.

Des coûts salariaux en augmentation, une productivité stagnante.

En Belgique et depuis 2008, le coût de la main d’œuvre croît malheureusement plus rapidement que la productivité par employé. C’est ce que révèle une étude menée par Roland Berger. Et pourtant il existe des instruments financiers pour contrer ces deux points

  • Des mesures destinées à alléger le cout du travail pour des groupes-cible de travailleurs, mais aussi visant à stimuler le travail de nuit et en équipe ;
  • Des mesures permettant à la fois d’alléger indirectement la fiscalité des investissements destinés à moderniser l’outil de production et le coût du travail lié à la recherche industrielle

Smart manufacturing, moteur d’innovations et générateurs de financements

Intelligence artificielle, réalités virtuelle et augmentée, utilisation du big data pour optimiser les flux de production et la logistique d’achats et approvisionnements…. Autant de leviers pour lancer l’usine du futur. En 2016, la Belgique se situait dans le Top 10 des pays de l’UE concernant les demandes de brevets liés à Industrie 4.0. Ces innovations nécessitent à la fois des investissements forts, tant en Capex qu’en main d’œuvre. Des mesures existent pour alléger les coûts de ces derniers. Mais aussi pour réduire la fiscalité liée aux revenus d’innovation.

Nos experts en financement de l’innovation vous aident à comprendre et mettre en place les incitants adaptés à votre activité et à votre contexte.

Réduction de l’empreinte écologique, enjeu majeur de l’industrie manufacturière, et source de revenus

15% des investissements dans l’industrie manufacturière sont destinés à générer des gains en efficacité et à réduire l’impact environnemental, avec la réduction de la consommation énergétique entre autres.

Pour une PME, une réduction de 10% des chutes et rebuts en matières premières génère un gain net de 2% des coûts opérationnels de production.

En plus des subsides régionaux mobilisables pour vos investissements vertueux pour l’environnement et votre rentabilité, nos experts vous assistent dans la mise en place de déductions fiscales pour investissements.

Une approche holistique

Spécialisés par industries, les experts Ayming sont à même d’identifier et générer les gains potentiels permettant de relancer votre compétitivité opérationnelle. Présents en Belgique et dans 14 autres pays, ils s’appuient sur l’expertise de 1.400 experts dans le groupe pour vous proposer d’améliorer votre chaine de valeur.

Consultez nos offres d’accompagnement à la business performance pour le secteur de l’industrie manufacturière

Téléchargez notre infographie sur le Secteur Industrie manufacturière et découvrez notre case study